21010109_2013060412481636

(source photo : allociné )

Fiche technique : 

Genre : documentaire

Réalisateur : Gabriela Cowperthwaite

Nationalité : Américain

Année : 2013

Synopsis :  

"Février 2010. Au cours d’un spectacle au parc d'attractions aquatique Seaworld, en Floride, Tilikum, une orque de six tonnes, attaque mortellement Dawn Brancheau, une dresseuse confirmée, sous les yeux des spectateurs. Attribuant l'accident à une négligence de la victime, le parc classe très vite l'affaire et l’orque, source de gros revenus, reprend les spectacles un an après. Pourtant, Tilikum n'en était pas à sa première agression…

Capturée à l’âge de 2 ans dans les eaux islandaises en 1983, cette orque mâle de sept mètres de long a passé le plus clair de sa vie en captivité. Elle a d’abord été dressée au Canada avant d’être rachetée par le Seaworld d’Orlando en 1992. Avant ce jour fatidique où elle s’est ruée sur la dresseuse, Tilikum était déjà impliquée dans l’attaque meurtrière de deux personnes… Mêlant des archives exceptionnelles (filmées pendant les entraînements, les représentations mais aussi les attaques) et des entretiens avec les entraîneurs et des experts, ce film, sélectionné au Festival de Sundance 2013, relate les faits tout en enquêtant sur le comportement altéré des orques en captivité." (source : Arte

Bande annonce 

 

04-blackfish

 

(source photo : http://thefeed.com.au/blackfish/)

 

Voici un film qui, à mon sens, vaut le détour. J'ai adoré ce film, pour sa richesse documentaire et pour le message qu'il véhicule. 

Le film se déroule un peu sous forme d'enquête policière : on s'intéresse d'abord aux faits (le décès de la dresseuse) pour se tourner ensuite vers le coupable présumé, Tilikum.

Vient ensuite toute l'enquête pour savoir qui est Tilikum: son passé, ses antécédents violents, son comportement habituel, sa personnalité,etc. On se rends compte petit à petit que, comme dans un bon polar, cette orque a semé derrière elle de nombreux indices. Et ces dernières laissent à penser que "l'incident" était prévisible et qu'il aurait pu être évité...

Finalement se pause la question du véritable coupable...Tilikum, certes est celui qui a posé l'acte, qui a tué la dresseuse, mais le parc en plus même n'est-il pas encore plus coupable? 

C'est ainsi que tout le film se déroule, avec des interventions de scientifiques, d'anciens dresseurs de SeaWorld, notamment des dresseurs qui se sont occupés de Tilikum. On comprend l'enjeu de ce genre de parc, les conditions de vie des orques, leur dressage, les punitions, etc. 

Ce que j'ai beaucoup apprécié dans ce film se sont les interventions des dresseurs. Ils sont honnêtes et expliquent pourquoi et comment ils sont devenus dresseurs, leurs utopies et leur naïveté, pour ensuite aborder leurs déceptions, leur prise de conscience face à la réalité. Nombreux sont aujourd'hui les anciens dresseurs qui dénoncent les conditions de vies des cétacés dans les parcs animaliers. 

C'est un "beau" film, bien construit, sans images "chocs" mais qui pourtant vous tirera une larme tant l'émotion et l'empathie que l'on ressent pour ces animaux est grande. 

Le film sera prochaine diffusé sur Arte, le 29 juin : 

Dossier de presse 

 

timthumb

(source photo : http://www.ladolphinconnection.com/manifestation-pour-une-europe-sans-delphinarium-un-succes/)

Vous parlez de ce film est aussi l'occasion pour moi de vous parler de la manifestation du 28 juin à Bruxelles, dans le cadre de la manifestation européenne contre les delphinariums en Europe : 

Informations complémentaires

Soyez nombreux à venir dire NON aux delphinariums!