livre-faut-il-manger-les-animaux

« Faut-il manger les animaux ? »

Jonathan Safran Foer

Editions Points, 23 février 2012, 388 pages

 

C’est le premier livre que j’ai lu sur la question de l’exploitation animale. J’étais déjà végétarienne quand je l’ai acheté.

 

Il m’a appris pleins de choses. Je savais déjà quelques trucs par mes recherches sur internet, mais je n’ai jamais aimé regardé des vidéos sur l’exploitation animale. Elles me traumatisent. Du coup j’ai lu quelques articles par-ci par-là, notamment sur des sites d’associations, mais ce n’étaient jamais assez complet à mes yeux.

 

Et puis je suis tombée sur ce livre un peu par hasard, dans un magasin de livre de seconde main. Le titre m’a accroché, la quatrième de couverture m’a convaincue.

 

Je l’ai dévoré en quelques jours, je ne pouvais pas le lâcher. J’étais littéralement accro à ce livre, scotchée par ce que j’y apprenais. Ce que j’ai aimé, c’est sa vision globale, sa logique implacable, on avance pas à pas et l’on découvre en même temps que l’auteur l’ampleur de l’exploitation animale, la souffrance des animaux, les impacts, les enjeux.

 

C’est après ce livre que j’ai décidé que je lirais tout ce que je pouvais sur le sujet de la cause animale. Même s’il y a parfois des redis, il y a dans chaque écrit un point de vue légèrement différent, des raisonnements enrichissants, des informations nouvelles.  

 

Mon avis sur « Faut-il manger les animaux ? » est peut être faussé, parce que c’est le premier que j’ai lu, et donc celui qui m’a marqué le plus. On n’oublie jamais une première fois !

Mais je pense être objective en disant que c’est un livre à mettre dans toutes les mains. L’écriture est facile à lire, le style est agréable et l’on avance page après page sans vraiment s’en rendre compte. Il y a une rigueur journalistique que j’ai beaucoup aimé, de nombreuses sources et références, des chiffres mais pas à en être gavé.

 

Je l’ai aimé aussi parce qu’en le lisant j’avais l’impression d’avoir l’auteur à côté de moi qui me parlait, qui me disait ce qu’il avait vu, lu,… une partage d’informations parce qu’il est important de savoir. Mais un partage humain, pas de ces briques indigestes dont on ressort d’égoutté. Non un livre qui donne les clés pour se défendre face aux arguments réfractaires. Un livre qui confirme l’envie de se battre, de ne pas perdre sa motivation et  de continuer le combat pour les animaux.

Je le recommande vivement ! 

Source photo : 

http://boutique.l214.com/images/grandes/livre-faut-il-manger-les-animaux.jpg